Une semaine de boulot !

Publié le par Pachak

Voilà déjà le week-end, les billets se font attendre... Le basané se fait déjà accuser de manquer de sérieux et de laisser ses lecteurs sur leur faim : quelle exigence ! Il faut dire que cette semaine marque un tournant (comme le montre le billet précédent) puisque c'est le début de la vie professionnelle indienne... qui occupe une grande partie de la journée ; et élément crucial, sans internet ! Des journées qui se finissent vers 18 h, une météo toujours aussi euphorique, pauvre pseudo-Indien ;-)

Que dire sur cette semaine ? Un véritable chantier ! Au travail tout d'abord... Il faut bien sûr s'intégrer dans l'environnement existant (ça c'est plutôt facile, je me fonds plutôt dans la masse - il y a bien sûr le traditionnel "tiens un nouveau"), et trouver sa place au niveau du travail : pour le coup, c'est plus difficile. Voilà en effet un basané qui débarque soi disant de France, envoyé par le donneur d'ordres, et qui est là à tout juste 23 ans (fraîchement sorti des études tout ça tout ça) pour faire la coordination de l'ensemble des projets... à savoir suivi technique, un peu de management, voire du remontage de bretelles quand ça va pas. Hé bah ! effectivement, cela va forcément prendre un peu de temps pour convaincre étonnés, sceptiques et autres récalcitrants ! 

Pour le reste, on va dire que c'est la suite du chantier administratif... Par exemple : il ne suffit pas de trouver l'appartement, encore faut-il arriver à signer le bail, trouver une astuce pour donner la caution, pour enfin récupérer les clés. Ou encore, aller à la banque pour se demander quel compte ouvrir, récupérer les formulaires etc...Ah et j'allais oublier l'enregistrement au Foreign Office - mais cela n'a pas encore été fait, ce sera pour une autre fois.

Le rythme des billets diminue donc, mais on va dire que c'est pour la bonne cause ; et puis cela montre peut-être que je travaille vraiment ! 

 

Publié dans Work

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article