Pondy ! - 2e

Publié le par Pachak

Bus de nuit, et en plus de luxe ! Départ 22 h 30 - Arrivée : 4 h 42 le lendemain... soit un peu plus de 6 h pour parcourir les 340 km qui séparent Bangalore de Pondicherry, et encore il paraît que ce fut plutôt rapide.

Premier conseil : mieux vaut se munir d'une couverture, car mine de rien il fait froid avec la climatisation !! Ensuite, il ne rester finalement plus qu'à s'armer de patience, et (essayer de) ne pas faire attention à toutes ces alertes environnantes, sonores, ou "physiques". Hé oui car c'est l'occasion de tester les suspensions de la bête, bête qui passe les ralentisseurs... sans ralentir, et qui dépasse les vieux bus à coup brutaux de volants - car il faut se rabattre rapidement sur la bonne voie, faute de quoi la collision frontale avec l'engin d'en face est inévitable... Je vous raconte pas les pleins phare que l'on aperçoit en face de soi et qui se rapprochent souvent très très dangereusement !

Et puis le bruit est quand même assez présent... Sans oublier les coups de klaxons. Enfin ! On finit tant bien que mal par s'y habituer, et quelques petites heures de sieste n'auront pas été de refus !



3 jours à Pondy - ce n'est pas du tourisme non, c'est de la visite familiale. Le tout dans une météo plutôt "chaleureuse", mais aussi un peu humide (dans le genre un peu, mais pas trop, juste ce qu'il faut pour vous sentir collant toute la journée...). Compétition familiale pour savoir où le basané frenchy va dormir, où il va manger et quand, et quoi. Entre grands-parents et oncles, on bataille un peu. Un peu seulement (heureusement !).

C'est donc passé plutôt rapidement. Après 2 années d'absence pile, cela fait tout de même plaisir de revoir la famille basée en Inde ! Et on peut bien octroyer quelques heures de bus de nuit pour cela, sans oublier l'arrivée "triomphale" à Bangalore le mardi matin à 5 h 30, pour être opérationnel au boulot à 9 h 30 !

Publié dans India by Pachak

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article